Comment faire pour nettoyer sa toiture

Le nettoyage de la toiture doit être régulier pour optimiser la sécurité et la solidité de la construction. Pourquoi ? Parce que le toit est la partie qui protège l’habitation de toutes les intempéries. Elle la protège également des attaques de tous les éléments qui viennent de l’extérieur comme les feuilles ou les branches d’arbres qui tombent, les débris divers, etc. Si on ne procède donc pas à son nettoyage et son entretien, la toiture se dégrade et cela entrainera la détérioration de tout le reste du bâti. Entre le bon équipement et la bonne technique, il y a plusieurs étapes à suivre pour la nettoyer. Des tuiles aux gouttières, il y a des règles à respecter. 

Quand et à quelle fréquence faut-il nettoyer sa toiture ?

Le nettoyage de la toiture doit se faire en moyenne deux fois dans l’année. En général, la première opération se fait au printemps. Avant que cette saison débute, il est bien de s’assurer que toutes les agressions subies pendant l’hiver n’ont pas laissé des dommages au revêtement du toit. La neige, le vent, etc., tout cela pourrait abimer le toit. C’est aussi une opportunité de préparer la toiture à recevoir l’été. La seconde opération se fait à la fin de l’automne quand les arbres finissent par se dénuder de leurs feuilles. Celles-ci peuvent en effet tomber sur les toits et y pourrir. Il faut alors s’en débarrasser car elles pourront conduire à la détérioration du revêtement. Elles pourront aussi boucher les conduites d’évacuation d’eau (gouttières, etc.). Elles facilitent aussi le développement des moisissures, des champignons, de lichens ou de mousses. Plus d’infos à propos de ces éléments qui viennent salir le toit sont disponibles sur nettoyage-toiture.info

Étapes à suivre pour le nettoyage de sa toiture

Il faut noter qu’il y a plusieurs méthodes de nettoyage de la toiture. Il existe également différentes sortes de produits de traitement. Cependant, les étapes à suivre sont toujours les mêmes après avoir fait un diagnostic du toit et décider qu’un nettoyage est nécessaire. Les voici :

  • Il faut réunir tous les outils indispensables dont une échelle (qui dépasse d’environ 1 mètre la hauteur de la gouttière) et des équipements de protection. On monte ensuite sur le toit avec tout ce qu’il faut. 
  • On enlève les différentes espèces qui se sont développées sur le toit et qui obstruent les conduites d’eau avec un sécateur. 
  • On applique le produit anti-mousse. Pour ce faire, on peut utiliser une brosse ou bien un pulvérisateur. 
  • Après un bon moment, on procède au rinçage du toit. Une brosse dure et de l’eau peuvent faire l’affaire. Certaines personnes utilisent aussi des nettoyeurs à haute pression. Ces équipements ne doivent être utilisés que si le matériau le supporte. Il faut donc bien s’informer avant leur usage. 
  • Pour finir, la toiture doit encore recevoir un traitement hydrofuge. Pour le rinçage, il faut cette utiliser un nettoyeur basse pression. Ainsi, les produits ne partiront pas mais resteront sur le revêtement de toit. 

Pour faire toutes ces opérations, le propriétaire a le choix entre tout prendre en main lui-même ou bien faire appel à un professionnel. Ce dernier est inévitable si les travaux à faire sont complexes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *