Plomberie : bien raccorder son chauffe-eau

Vous souhaitez installer ou remplacer votre chauffe-eau ? Quel que soit son modèle, il faut bien le raccorder pour éviter les éventuels problèmes. Qu’il s’agisse d’un chauffe-eau à accumulation, instantanée ou horizontale, vous devrez brancher votre appareil à l’arrivée d’eau froide et chaude avant de le connecter à la source d’énergie (électricité, gaz ou solaire).

Si vous êtes bricoleur, vous pouvez alors intervenir sur votre chauffe-eau, à condition de suivre les instructions mentionnées sur la notice du fabricant. Mais, il vaut mieux confier cette tâche à un plombier chauffagiste  afin de vous assurer une installation rapide et efficace.

Comment se passe le raccordement d’un chauffe-eau ?

Si vous souhaitez économiser les frais d’intervention d’un professionnel, vous pouvez vous lancer dans les travaux de branchement de votre chauffe-eau. En cas de cumulus électrique, assurez-vous que la fixation et le support peuvent supporter le poids de votre appareil. Veillez à utiliser un support adapté aux charges lourdes. Si vous envisagez de poser votre chauffe-eau sur un trépied, assurez-vous qu’il est bien fixé et qu’il ne risque pas de tomber. Une fois cette étape terminée, vous pouvez passer aux raccordements ! 

Sachez que l’installation d’un chauffe-eau exige différents raccordements en plomberie, selon le type et la configuration de votre réseau sanitaire. Si l’opération vous semble compliquée, n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un plombier pas cher Paris pour s’en occuper.

Le raccordement à l’arrivée d’eau froide

Il faut savoir que le raccordement à l’eau froide dépend du modèle de chauffe-eau à installer. Si vous disposez d’un chauffe-eau instantané, son branchement se fait facilement  et ne pose aucun souci.

En cas d’un chauffe-eau à accumulation de capacité inférieure à 15 litres : il vous faudra alors le raccorder à une robinetterie spéciale qui permet à l’eau d’écouler directement en surplus. Ce robinet remplit le rôle d’un groupe de sécurité.

Dans le cas contraire, vous devrez associer votre appareil à un groupe de sécurité qui doit être installé en amont de votre chauffe-eau (à partir de l’endroit où entre l’eau froide). En effet, le groupe de sécurité joue rôle primordial au niveau de votre équipement de chauffage : il permet de réguler la pression intérieure d’un chauffe-eau et évacue l’excédent de l’eau dû à la dilatation. Et ce n’est pas le tout, le groupe de sécurité permet d’arrêter l’arrivée d’eau froide (en cas de vidange ou réparation du dispositif) et bloque aussi les remontées d’eau chaude dans le réseau d’eau froide.

 

Soyez vigilant ! Avant de commencer le branchement de votre ballon d’eau chaude, ouvrez l’arrivée d’eau froide et laissez le temps à  l’appareil de se remplir afin d’évacuer l’air présent dans les et le chauffe-eau.

Si vous avez l’intention d’installer un chauffe-eau horizontal, sachez que ce modèle peut être alimenté latéralement ou par le bas. Avant tout achat, assurez-vous que l’alimentation choisie est adaptée à la configuration de votre réseau sanitaire.

Le raccordement au départ de l’eau chaude 

Dans le cas d’un chauffe-eau à accumulation, il est obligatoire de mettre en place un raccord diélectrique : il s’agit  d’un système anti-corrosion qui doit être posé au niveau de la sortie d’eau chaude. Cela vous évitera l’apparition des rouilles et l’usure prématurée de votre appareil. Cet accessoire est généralement fourni avec le cumulus.

Si vos canalisations sont en matériaux de synthèse, il est nécessaire d’installer un limiteur de température à la sortie d’eau chaude de votre appareil. Cela est important pour garantir une température d’eau inférieure à 50°C. Sinon, vos tuyaux risquent de s’éclater, car ces matériaux ne sont pas résistants aux fortes températures et aux inondations. En cas de panne ou autre problème, n’hésitez pas à faire appel à un expert en réparation et recherche de fuite Paris 15.

Le raccordement éventuel avec un ballon tampon 

Un ballon tampon peut être associé à votre système de chauffage pour profiter d’un meilleur confort et par conséquent d’une réserve d’eau chaude supplémentaire.

Le raccordement éventuel à un réducteur de pression 

Un réducteur de pression permet de réguler la pression d’eau dans vos canalisations et d’éviter ainsi les éventuels problèmes sur votre installation mais aussi sur votre chauffe-eau. Ce dispositif doit être installé en amont du groupe de sécurité, sur la canalisation principale. Il vaut mieux le mettre juste après le compteur d’eau.

 

Derniers articles

Articles plus vues