Une mutuelle est une assurance complémentaire santé. La mutuelle Travailleurs Non-Salariés est dédiée aux actifs qui n’ont pas le statut d’employés. Elle complète le dispositif de remboursement de la Sécurité Sociale, c’est-à-dire les garanties de base. Elle garantit à l’assuré la couverture la plus optimale en matière de remboursement. Les actes que l’Assurance maladie ne rembourse pas sont pris en charge par cette mutuelle. Le remboursement peut être total ou partiel. Les indemnisations et les garanties proposées seront différentes en fonction des offres de chaque mutuelle. 

Fonctionnement de la mutuelle Santé des Travailleurs Non-Salariés

Le TNS fait référence aux travailleurs indépendants qui ne sont pas salariés. Les travailleurs non salariés sont entre autres : 

  • les professions libérales
  • les artisans
  • les commerçants 
  • le conjoint collaborateur. 

Comme pour le régime général de Sécurité sociale, ces professionnels doivent verser des cotisations. Cela va leur permettre de bénéficier du remboursement ultérieur de leurs divers frais de santé. Ils sont ainsi affiliés à un régime spécifique obligatoire, la Sécurité sociale des indépendants. Les prestations en nature y sont les même que celles du régime général. Les prestations en espèces sont par contre moins avantageuses. Elles sont notamment relatives aux : 

  • Allocations maternité
  • Allocations paternité
  • Indemnités journalières (par exemple s’il y a arrêt maladie)

C’est là la principale raison pour laquelle il est intéressant de souscrire à une mutuelle Travailleur non-salarié. 

Les remboursements effectués par la mutuelle santé TNS

La mutuelle santé Travailleur non-salarié assure le remboursement des différents frais que la Sécurité sociale des indépendants ne prend pas en charge. Il peut éventuellement s’agir : 

  • Des frais d’hospitalisation et de maternité relatifs aux frais de séjour, par exemple pour un accompagnement ou pour une chambre individuelle. 
  • Des frais qui concernent les montures, les verres et les lentilles dans le domaine de l’optique. 
  • Des frais relatifs aux soins dentaires et à tout ce qui se rapporte aux dents. Cela peut être une orthodontie, des prothèses dentaires, une implantologie. 
  •  Des dépenses engagées en pharmacie et les divers soins courants : les frais de consultation du médecin généraliste, les actes d’imagerie ou les examens de laboratoire

La souscription à une mutuelle santé, une obligation ?

Une mutuelle santé de base prend en charge les divers soins énoncés précédemment. L’adhésion à cette mutuelle est facultative et se fait en fonction des options pour une souscription à titre individuel. Par contre, l’employeur est tenu de proposer une mutuelle santé collective à son employé dont le conjoint et les enfants peuvent en bénéficier.  L’adhérent doit s’acquitter d’une cotisation mensuelle qui va prendre en compte : 

  • Le statut (salarié ou non)
  • L’âge
  • Les revenus
  • Le niveau de couverture que choit le salarié

La mutuelle santé est indispensable si l’assuré veut bénéficier des meilleurs remboursements de ses frais de santé. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *