Lorsque les gens pensent au maquillage permanent, l’intervention en elle-même, les douleurs, et éventuellement les appareils utilisés sont les premières choses qui leur viennent à l’esprit. Pourtant, les pigments jouent également un rôle crucial dans tout le procédé, et il est intéressant d’en savoir un peu plus sur ces produits colorés.

L’importance des pigments

Le pigment maquillage est un élément essentiel pour le maquillage permanent, car il donne sa couleur au maquillage. Sans pigment, il ne peut pas y avoir de dermopigmentation. D’ailleurs, la beauté du maquillage permanent réside en grande partie dans ses couleurs, quelle que soit la technique utilisée. En effet, les pigments sont indispensables dans tous les procédés de dermopigmentation.

Rappelons que le maquillage permanent est rendu possible grâce à l’injection des pigments colorés sous le derme, grâce au dermographe, l’appareil prévu à cet effet. Bien évidemment, la manipulation de cet appareil est cruciale pour le maquillage permanent. Toutefois, il est tout aussi essentiel pour le praticien de bien maîtriser les pigments et ses propriétés.

Deux types de pigments pour le maquillage permanent

Il existe deux types de pigments utilisés pour le maquillage permanent, à savoir les pigments organiques et les pigments inorganiques ou minéraux. Leurs différences se trouvent dans leurs caractéristiques.

Comme leur nom laisse deviner, les pigments organiques sont constitués de liaisons de carbones. Les pigments inorganiques ou minéraux, quant à eux, sont en grande partie faits d’oxyde de fer, de titane et de zinc.

Au niveau de leur utilisation pour la dermographie, les pigments organiques sont plus indiqués pour les techniques de maquillage permanent de la bouche et l’eye-liner semi-permanent. Le maquillage permanent des sourcils et des yeux correspondent plus aux pigments minéraux.

Ces utilisations sont dictées par les différences entre les propriétés des couleurs des deux types de pigments. Effectivement, les pigments organiques offrent une palette de couleurs vives et intenses, mais peu nombreuses. Ces couleurs permettent d’obtenir un effet glossy. De leur côté, les pigments inorganiques proposent un choix de coloris bien plus larges, qui se caractérisent par leur opacité et leur aspect moins vif.

Finalement, ces deux types de pigments diffèrent également l’un de l’autre au niveau de leurs longévités respectives. Alors que les pigments organiques durent moins dans le temps, les pigments minéraux offrent une plus grande durabilité et sont moins sensibles au changement.

La qualité des pigments utilisés en France

La qualité est un critère qui tient toute son importance lorsqu’il s’agit de pigments. La qualité des pigments de maquillage permanent s’évalue généralement par son niveau de sécurité, s’ils représentent un risque pour les patients.

Sachez qu’en France, les pigments de maquillage permanent utilisés dans les instituts de beauté sont certifiés par le Ministère de la Santé. Ils sont donc fiables, et respectent les exigences de la législation en vigueur qui régit la fabrication des pigments. En effet, il est intéressant de noter que plusieurs aspects de l’élaboration des pigments (les formules, les règles d’hygiène, les techniques de conditionnement, …) sont soumis à des démarches strictes.

Ainsi, les pigments utilisés pour le maquillage permanent en France sont hypoallergéniques et biorésorbables. Autrement dit, ils ne peuvent pas causer d’allergies aux clients, et se dissolvent avec le temps sans mettre en danger la peau. Ils sont aussi insolubles, car ils ne peuvent pas pénétrer dans le sang, et l’eau ne les affecte pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *