punaise de lit

Se nourrissant de sang humain, les punaises de lit peuvent vous piquer jusqu’à une centaine de fois en une seule nuit. Leur infestation est un véritable cauchemar, de par les réactions cutanées et le trouble de sommeil qui s’ensuivent. La fatigue et le stress frappent les victimes de ces parasites dont la qualité de vie est largement affectée.

L’envahissement des punaises de lit engendre même des dépressions et des angoisses psychosociales chez certains individus. D’autres se noient dans la honte et aboutissent à une isolation sociale.

Il est toutefois à rappeler que la contagion de ces petites bestioles ne s’explique pas uniquement par un manque d’hygiène. Ces insectes rampants peuvent, par exemple, s’infiltrer dans vos valises lors d’un voyage et débarquer chez vous à l’arrivée.

Comme ils prolifèrent assez rapidement, la prévention de leur invasion constitue la meilleure solution à prendre d’avance.

Ne laissez aucune cachette aux punaises de lit

Pour limiter les risques d’infestation, vous devez toujours mettre de l’ordre dans votre habitation. Ces parasites se camouflent dans les objets, notamment les textiles, en désordre. Lorsque vous passez l’aspirateur, n’oubliez pas d’insister sous les lits et sous les autres mobiliers. Un coup de chiffon régulier est nécessaire pour vous débarrasser des poussières entre les meubles.

Au cas où une partie de vos papiers peints décolle, les vermines font de cet endroit leur camouflage. Veillez donc à garder ces revêtements de murs bien collés ou retirez-les. Les crevasses et les fissures entre les plinthes, les cadres de portes et fenêtres sont à fixer convenablement. Vous devez aussi vérifier les éventuels points d’entrée de câblage, de tuyauterie et les autres ouvertures.

Restez prudent sur les objets que vous ramenez chez vous

Des études révèlent que la recrudescence des punaises de lit est due notamment à la multiplication des déplacements et aux ventes des biens de seconde main.

Lorsque vous revenez d’un voyage, vous devez alors examiner vos bagages avec attention. En premier lieu, changez vos vêtements dans une pièce où les punaises de lit ne peuvent pas se cacher. Lavez vos affaires dans de l’eau chaude, et passez la sécheuse sur les objets non lavables. Examinez les effets personnels tels que les brosses à cheveux et les trousses.

Lors des achats dans des boutiques d’antiquités et des débarras, inspectez vos acquisitions avant de les introduire à la maison. Les mobiliers, les articles de décoration, les livres usagés… peuvent constituer des endroits de dissimulation pour les punaises de lit. Vous devez même décupler de prudence pour l’achat de matelas non scellé livré à l’aide d’un camion de transport de débarras.

Inspectez votre habitation de manière périodique

Vérifier régulièrement chaque recoin de vos pièces aide à prévenir l’envahissement des punaises de lit. Pour ce faire, une lampe de poche vous permet d’apercevoir ce que recèlent les parties cachées derrière les mobiliers. Utilisez un objet de l’épaisseur d’une carte de crédit pour gratter entre les crevasses et les espaces étroits. Ce geste déloge les insectes qui occupent éventuellement les fentes.

Vous aurez également à démonter certains meubles et à dévisser les plaques de prises électriques en utilisant un tournevis. Durant l’opération, vos effets personnels doivent être scellés dans des sacs en plastique de couleurs claires.

Vérifiez convenablement votre lit

Examinez toutes les pièces composant votre mobilier de couchage. Les oreillers et les draps sont à inspecter en premier. Il faut ensuite soulever le matelas et observer les coutures, les poignées et les trous d’aération. Vérifiez si des taches noires marquent la surface du sommier.

N’oubliez pas de passer votre lampe derrière la tête de lit et le mur que cache le mobilier, notamment si le papier peint laisse une entrée aux petites bestioles. Au cas où des punaises de lit infestent l’intérieur du matelas, choisissez un traitement contre les punaises de lit efficace. Ou sinon, débarrasser immédiatement de l’article, car des œufs peuvent s’y retrouver.

Examinez les meubles avec efficacité

Bibliothèques, armoires, tables de chevet et commodes doivent toutes passer régulièrement sous la loupe. Comme les articles en osier constituent des endroits prisés par les petites bestioles, insistez sur ces mobiliers. Pour vérifier vos fauteuils et vos sofas, retirez les coussins en prenant soin d’inspecter les coutures, les fermetures et les plis. Si vous découvrez des objets infestés, emballez-les rapidement dans un sac plastique à fermer avec du ruban adhésif, et procédez à un traitement des endroits environnants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *